#04 Germaine Greer

Numéro disponible en cliquant ici

Ce numéro-là, il est hippie hippie shake.

Au programme :

  • on vous sert un shaker d’ersatz hippie ?,
  • la vie très subjective de Greer vue par son pote Richard Neville,
  • et si Germaine était une chanson, elle serait « Born to be wild » des Steppenwolf,
  • décortiquage du best-seller de Greer : « La Femme eunuque »,
  • ça me fait penser à cette histoire américaine des minorités féminines, pas vous ? Howard Zinn en selle,
  • une ptite anecdote juste pour le plaisir de voir Germaine démolir le machisme incarné,
  • un cocktail sous acide : les hippies, c’étaient quoi ? Bouillon de culture hippie,
  • sélection subjective des livres de Greer qu’il faut avoir lus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.